This site has limited support for your browser. We recommend switching to Edge, Chrome, Safari, or Firefox.

La beauté régénérative va plus loin

“Your body is intrinsically connected to the body of the planet” — Eduardo Cáceres Salgado, co-fondateur de Mas Newen, entreprise de cosmétiques régénératifs corporels, et de Kodkod Foundation, une ONG ayant pour mission de régénérer et revaloriser l'écosystème de la biorégion de l'estuaire du fleuve Rapel, au Chili.

Nous pourrions qualifier la beauté régénérative comme un lien qui lierait notre corps à la planète. Elle se veut être actrice d’un environnement plus sain allant au-delà de la durabilité et du faible impact qu’elle a sur l’écologie. En réalité, elle se veut d’avoir un fort impact (et positif !), grâce à des pratiques contribuant au renouvellement de la biodiversité, à l’amélioration des conditions de vie, à l’enrichissement d’économies locales...

Pour y parvenir, elle prend davantage en compte l’impact que pourrait avoir l’intégralité de la chaîne de valeur d’un produit sur la société, allant de sa composition jusqu’à sa fin de vie, via un packaging eco-friendly, une composition totalement “verte”, une transparence et une traçabilité des prélèvements d’actifs ou des canaux de distribution raisonnés...

... Les étapes clés

  • Le packaging : l’absence de tout déchet nocif et/ou toxique est également une des caractéristiques de la cosmétique régénérative. Le conditionnement et les emballages sont en ligne de mire.

    Il existe bon nombre d'alternatives au plastique – dérivé du pétrole – provenant de la nature comme des fibres végétales (bambou, fibres de bois…) comme le PLA (polyacide), matériau biodégradable et souvent utilisé comme substitut.

    Il est également tout à fait possible de récupérer des chutes de bois, de végétaux et autres composants naturels qui ne nécessitent pas de production mais plutôt une revalorisation des déchets.

  • La formulation : incorporer des ingrédients naturels dont la culture permettrait d’améliorer la qualité des sols et les fonds marins est une caractéristique essentielle de la cosmétique régénératrice. De par leur culture, il favorise la vie et la survie de tout un écosystème. Une fois enterrés, recyclés ou compostés, ils régénéreront les écosystèmes grâce à leurs actifs bénéfiques et régénérateurs pour l’environnement.

    NB : selon le lieu de culture ou d’extraction, les ingrédients et matières premières sont parfois cultivés dans le cadre de fermes régénératrices.

  • Les bienfaits pour la peau : non seulement “bons” pour l’environnement, les produits cosmétiques issus de l’agriculture régénératrice sont aussi “bons” pour la peau. Leur utilisation est sans risque pour la santé humaine puisque leur composition est d’origine naturelle.

Pour conclure, la beauté régénérative est un pari gagnant-gagnant pour l’environnement et la société. Le consommateur final ne culpabilise pas et ne fait aucun compromis lorsqu’il utilise ce type de produit. Il se sent véritablement engagé dans un mode de consommation forte de sens, qui va au-delà de la durabilité, vers un modèle “régénératif” qui rend à la planète ce qu’on lui a pris.

Répondre à nos besoins et à ceux de la planète sont les enjeux de la cosmétique de demain.

Découvrez ou redécouvrez nos produits

Cart

No more products available for purchase

Your cart is currently empty.